En cas d’arthrose, il est indispensable de suivre un régime à base de produits et d’aliments aux propriétés anti-inflammatoires pour prévenir la progression de la maladie.

Spondylarthrite ankylosante : nutrition et conseils

Dernière mise à jour: 20 mai 2021

La spondylarthrite ankylosante est une maladie rhumatismale qui affecte la colonne vertébrale. Elle se caractérise par une inflammation et un gonflement des vertèbres, provoquant des limitations fonctionnelles et des douleurs. Le traitement est pharmacologique, mais il est tout aussi essentiel de suivre une alimentation saine.

Il est bon de garder à l’esprit que de nombreux processus rhumatismaux et inflammatoires, y compris la spondylarthrite ankylosante, peuvent être évités en améliorant son mode de vie. Une activité physique régulière, par exemple, est essentielle ; aussi bien que bon repos et une alimentation équilibrée et variée.

Pourquoi la nutrition est-elle importante dans la spondylarthrite ankylosante ?

Comme déjà mentionné, la spondylarthrite ankylosante est une pathologie qui provoque un processus inflammatoire et la dégénérescence du cartilage. Dans ces cas, obtenir la bonne quantité de nutriments est essentiel pour prévenir la progression des symptômes.

Certains composés, tels que les acides gras oméga 3 présentent de bonnes propriétés anti-inflammatoires. Selon cette étude publiée dans Nutrition, peut améliorer l’efficacité du traitement de l’arthrite en réduisant la douleur et la progression de la maladie.

Il est tout aussi important d’inclure des doses adéquates de calcium, car ce minéral préserve la santé optimale des os et des articulations, selon cette recherche publiée dans Nutriments.

Cependant, le calcium n’est pas toujours correctement assimilé par l’intestin, il est donc important de vérifier la bonne combinaison d’aliments pour favoriser un métabolisme efficace.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Effets des oméga 3 sur le cerveau

Aliments recommandés en cas de spondylarthrite ankylosante

Nous listons les aliments qui peuvent aider à traiter et à prévenir la spondylarthrite ankylosante. Les inclure dans votre alimentation quotidienne aide à calmer les symptômes de ce trouble.

Poisson bleu

Le poisson est connu pour sa teneur en acides gras oméga 3. Ces substances, comme mentionné, sont capables de moduler et de soulager les processus inflammatoires, facilitant une meilleure gestion du problème. Ils sont utiles pour prévenir les épisodes de douleur aiguë.

La consommation de poisson bleu est indiquée non seulement en cas de spondylarthrite ankylosante, mais pour le bien-être de tout l’organisme.

Curcuma

Le curcuma contient un phytonutriment, la curcumine, capable d’exercer un effet positif sur les processus inflammatoires de l’organisme. Selon des recherches publiées dans le Journal des aliments médicinaux, l’extrait de curcuma contribue efficacement au traitement des processus liés à l’arthrite.

Nourriture épicée

L’une des caractéristiques des aliments épicés, comme les piments, est le contenu d’une substance appelée capsaïcine.

Bien qu’il ne convienne pas aux estomacs sensibles, il calme l’inflammation systémique et module la douleur. Il peut être appliqué sous forme de pommade, mais pour la spondylarthrite ankylosante il est conseillé de le prendre par voie orale.

Lire aussi : Les onguents au poivre de Cayenne contre les douleurs articulaires

Aliments déconseillés en cas de spondylarthrite ankylosante

Tout comme il existe des produits et des nutriments qui peuvent aider à soulager les symptômes, il y en a tout autant qui produisent l’effet inverse. La liste suivante vous aidera à préparer un plan nutritionnel à cet égard.

Gâteaux

Des quantités élevées de sucres simples peuvent produire un état inflammatoire, causé par l’augmentation du taux de sucre dans le sang et la surcharge conséquente du pancréas.

La consommation de ces substances contribue à augmenter la sensation de douleur et de raideur, ils doivent donc être évités autant que possible.

Saucisses

Les saucisses contiennent des additifs. Et bien que ces substances se soient avérées sûres à moyen terme, elles peuvent tout de même provoquer une augmentation des états inflammatoires. Pour cette raison, ils doivent être évités, tant par les personnes en bonne santé que par les personnes souffrant de spondylarthrite ankylosante.

Les saucisses ne sont presque jamais recommandées dans une alimentation saine en raison de leur teneur en sel et en additifs.

Aliments ultra-transformés

En général, tous les aliments industriels ultra-transformés doivent être éliminés de l’alimentation. En réalité, ils contiennent des quantités importantes d’acides gras trans.

Ces substances sont associées à une augmentation des processus inflammatoires dans le corps et à un état de santé sous-optimal. C’est pourquoi, ils peuvent augmenter la sensation de douleur.

De l’alcool

L’alcool augmente la charge de travail du foie, puisque c’est cet organe qui devra le métaboliser avant son élimination. Ce processus provoque une augmentation de l’inflammation générale, potentiellement contre-productive en cas de spondylarthrite ankylosante et d’autres types d’arthrite.

Calmer les symptômes de la spondylarthrite ankylosante

Améliorer ses habitudes alimentaires est la clé pour freiner l’évolution de la maladie. Nous recommandons d’augmenter la consommation d’aliments frais, comme les légumes et le poisson, et de réduire les aliments industriels ultra-transformés.

De même, éviter l’alcool et faire de l’exercice régulièrement contribue au maintien d’une fonction corporelle optimale.

De même, il est recommandé de profiter d’une nuit de repos agréable, au cours de laquelle les tissus endommagés sont réparés.

Vous pourriez être intéressé par…



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *