Avant de subir une coloscopie, un régime alimentaire clair peut être adopté pour éliminer les déchets et faciliter le diagnostic. Quels aspects doivent être pris en compte ?

Le régime liquide clair peut être suivi de manière épisodique pour effectuer un nettoyage intestinal. Il n’est pas recommandé de le prendre sans la supervision d’un médecin et dans un but précis, car il s’agit d’un régime alimentaire qui présente plusieurs carences nutritionnelles.

Dans certaines circonstances, cependant, cela peut être utile. Ça permet de éliminer les déchets accumulés dans le système digestif, facilitant ainsi le diagnostic d’éventuelles pathologies. Voulez-vous en savoir plus?

Quel est le but du régime liquide clair?

Ce régime vise à éliminer les déchets intestinaux et ce pour deux raisons : purifier le système digestif ou faciliter le diagnostic de toute maladie suite à un examen médical.

Si vous voulez améliorer la santé intestinale ou nettoyer votre intestin, vous devez être très prudent. Comme nous le verrons dans les lignes suivantes, il s’agit d’un régime pauvre en plusieurs nutriments dont le corps a besoin pour rester en bonne santé.

Le régime liquide clair est très contraignant et ne doit être adopté que sur l’avis d’un médecin.

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Régime pauvre en glucides pour perdre du poids

Caractéristiques du régime liquide clair

Elle repose avant tout sur l’hydratation. Il garantit l’apport d’eau nécessaire et le maintien de l’équilibre électrolytique, considéré comme essentiel pour une bonne santé.

Il faut tenir compte du fait qu’une mauvaise hydratation peut entraîner des modifications de la pression artérielle, selon une étude publiée dans la revue Néphrologie. Néanmoins, c’est un régime très restrictif, qui prévoit la consommation exclusive des produits suivants :

  • Eau minérale, gazeuse ou aromatisée.
  • Jus de fruits sans pulpe.
  • Boissons aromatisées.
  • Sodas.
  • Thé noir ou café.
  • Gelée.
  • Jus de légumes ou de tomates sans peau ni pulpe.
  • Boissons énergisantes.
  • Bouillon dégraissé et égoutté.
  • Miel et sucre.
  • Des sucreries.

Le régime pourrait être encore plus restrictif selon les conseils du spécialiste. Dans tous les cas, il s’agit d’un régime extrêmement pauvre en calories et en protéines. Dans ces conditions, il est déconseillé à moyen ou long terme.

Il faut prendre en compte que un apport protéique adéquat est essentiel pour prévenir le développement de maladies chroniques. En fait, au cours des dernières années, les guides diététiques indiquent un plus grand besoin de ces nutriments, selon une recherche publiée dans Annales de la nutrition et du métabolisme.

Exemple de menu

Une grande variété de menus est disponible. L’aspect principal est d’éviter de consommer des aliments autres que ceux recommandés. En général, le médecin déterminera le menu quotidien.

Petit dejeuner

  • Café uniquement sucré.
  • 1 jus de fruits.

En milieu de matinée

  • 1 tasse de gélatine et un verre de jus.

Déjeuner

  • 1 verre de jus.
  • Bouillon de poulet dégraissé.
  • 1 tasse de gélatine.
  • Cascade.

Casse-croûte

Dîner

  • 1 tasse de bouillon de poisson dégraissé.
  • 1 tasse de gélatine.
  • Une infusion sucrée.

Quand est-il recommandé de suivre ce régime ?

Ce n’est pas une bonne idée d’adopter ce régime pour perdre du poids ou pour une période prolongée. Il peut être utilisé pour nettoyer le côlon avant une coloscopie ou avant de subir un autre test de diagnostic du système digestif.

Associé à une prise correcte de suppléments, il est également indiqué en cas de dysbiose très prononcée pour favoriser une modification du microbiote, en réintroduisant progressivement des fibres et des aliments solides pour l’établissement de nouvelles bactéries.

Le régime liquide clair est indiqué avant une coloscopie ou d’autres tests diagnostiques. Il ne doit pas être poursuivi pendant plusieurs jours car il est déficient en nutriments essentiels.

 

Nous vous conseillons également de lire : Le microbiote intestinal : définition et fonctions

Risques possibles et contre-indications du régime liquide clair

Le régime il est incapable de répondre aux besoins énergétiques ou aux macro et micronutriments essentiels de la personne. S’il est suivi plus longtemps que nécessaire, il existe un risque de contracter des infections aiguës causées par un apport insuffisant de nutriments.

Comme l’illustre une étude publiée dans la revue Avancées dans l’alimentation et la nutritionRecherche, une faible consommation de vitamine C provoque l’apparition du scorbut. En revanche, un apport minimal en fer provoque une anémie.

Il est donc conseillé de suivre le régime des liquides clairs uniquement sur prescription médicale. Pour minimiser les risques, il est important de suivre les conseils du professionnel, consommant ainsi une certaine quantité de sucre et évitant l’hypoglycémie.

Régime liquide clair : un protocole très strict

En fin de compte, le régime liquide clair il ne doit pas être utilisé pour perdre du poids ou sans surveillance médicale. Il peut avoir des effets contre-productifs sur la santé, surtout s’il n’est pas appliqué correctement.

Il s’agit d’un plan de repas à court terme qui a un but précis. De même, il doit être vérifié et évalué par le médecin afin de minimiser les risques qui y sont associés.

En règle générale, les régimes trop restrictifs sont à éviter car ils sont nocifs à moyen et long terme. Un apport insuffisant en nutriments favorise le développement de nombreuses maladies.

Vous pourriez être intéressé par…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *