Dans les semaines à venir nous ne parlerons que de comment endiguer tout ce que nous mangeons pendant les vacances.
La seule vraie concrétisation réside dans la capacité à abandonner quelque chose et à s’engager dans autre chose : une pizza au déjeuner ? Eh bien, mais alors le soir au gymnase. Ce n’est pas un bouleversement majeur, il faut juste vaincre la paresse et/ou la fatigue.

On parle évidemment de personnes avec quelques kilos en trop, car celles qui sont dans des conditions graves de surpoids doivent contacter le médecin et établir de vraies règles alimentaires avec lui.

Pour tous les autres, ou pour le grand groupe de personnes obsédées par le bacon, les hanches (hautes et basses), les cuisses, les fesses, la taille, une petite règle dictée avant tout par le bon sens aidera.

1) Boire beaucoup. Nous l’entendons répéter encore et encore mais nous ne le faisons pas toujours. L’idéal serait de 2 litres par jour, mais 1 et demi c’est bien aussi, et de toute façon il sera facile de s’en apercevoir si on élimine les liquides.

2) Mangez peu et souvent. Peu pour le petit déjeuner, peu pour le goûter le matin et peu pour le goûter de l’après-midi, peu pour le déjeuner et peu pour le dîner.

3) Faites-vous plaisir une fois par semaine. Ce n’est pas la pizza du samedi soir ou la glace du dimanche après-midi qui gâche la ligne : pizza de tous les jours et dolcetto de tous les jours, certainement pas les périodiques, pensez-y. De plus, l’auto-gratification aide à mieux supprimer la privation.

4) Sportif. Choisissez ce que vous préférez, mais pratiquez-le. Au moins deux fois par semaine.

Vous pourriez aussi être intéressé par:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *