vieillissement 1556202017 - Radicaux libres : comment se défendre

Une théorie moderne attribue une grande partie du processus de vieillissement à la production interne de radicaux libres.

LES Radicaux libres ils sont produits dans le corps lors des réactions du métabolisme et en présence d’oxygène et sont à la base des processus oxydatifs (appelés stress oxydatif). Ils sont donc impliqués dans de nombreux mécanismes de dégénérescence et de vieillissement de l’organisme, dans ceux de l’athérosclérose prématurée et même dans la formation de certaines tumeurs (ancien cancer de la prostate).
Les radicaux, ainsi que dans les processus métaboliques oxydatifs, se forment également à la suite de conditions physiologiques particulières ou pour certaines conditions morbides ou pour des causes extérieures à l’organisme.

Keto Actives Call - Radicaux libres : comment se défendre

SOURCES INTERNES :
Réactions à l’entraînement des protéines
– Inflammations – Ischémie
– Exercice physique
SOURCES EXTERNES :
Fumée
– Pollution environnementale
– Radiation
– Pesticides – Solvants chimiques
– Ozone (trou d’ozone !) – Rayons UV

– Comment se défendre de l’action des radicaux libres ? –
Notre organisme possède des mécanismes de défense contre les agressions oxydatives (enzymes), qui cependant, pour diverses raisons, peuvent s’avérer insuffisants. Une alimentation variée riche en fruits et légumes permet d’intégrer les défenses naturelles et aide à préserver la santé de l’organisme. Une alimentation saine riche en légumes colorés (verts et rouges) évite les situations à haut risque oxydatif, définies comme « Stress Oxydatif ».
Les facteurs protecteurs majeurs ont été identifiés dans les Vitamines E et C, dans les Caroténoïdes notamment avec le Lipopene contenu dans les tomates, dans les Polyphénols (sauge, romarin, vin rouge, dans le Glutathion et le Sélénium, dans les Flavonoïdes et le Zinc).
Même les acides gras contenus dans le poisson ont une action antioxydante certaine.
Les aliments qui possèdent une activité antioxydante dans une plus grande mesure sont :
– Myrtilles
– Choux
– Betterave
– Prunes noires
– Fraises
– Des oranges
– Pamplemousse
– Kiwi
(et dans une moindre mesure Oignons, Abricots, Tomates).

De ce qui vient d’être dit, on peut déduire qu’un mode de vie correct et surtout une alimentation équilibrée, combinés à un exercice physique constant, sont les meilleurs antidotes aux altérations moléculaires et donc aux phénomènes d’artériosclérose et de vieillissement de l’organisme.

Vous pourriez aussi être intéressé par:



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *