Ceux qui aiment courir et veulent améliorer leurs performances doivent porter une attention particulière à la nutrition avant de courir. En effet, il est important mettre en place un régime qui permet de fournir au corps les différents nutriments qui aident à assurer la bonne énergie pour faire face à l’entraînement ou à la compétition, au cas où vous concourriez.

Une bonne nutrition, en fait, aide éviter les problèmes pendant la course comme une inflammation de l’estomac ou un manque d’énergie. En effet, notre corps utilise les réserves d’énergie dont il dispose en courant. En cas de carence, il utilise des protéines et des graisses et les brûle. Il est donc important de comprendre à quel point il est essentiel de donner au corps une source d’énergie adéquate qui lui permette d’avoir un « carburant » adéquat pendant la performance.

Quels aliments manger avant d’aller courir

Il y a quelques des aliments très utiles pour faire face à un entraînement de course à pied long et fatiguant. Une alimentation correcte implique l’apport de glucides complexes, de préférence complets. L’idéal est de combiner des pâtes ou du riz avec une source de protéines comme la viande, blanche et rouge ou, alternativement, le poisson. Au repas, il est également nécessaire d’inclure une source de graisses de qualité comme l’huile d’olive (strictement extra vierge).

En revanche, les aliments déconseillés sont les légume ce qui peut provoquer une inflammation et un gonflement des intestins, limitant les performances lors de la course. Aussi il du sucre il doit être réduit, car le pic glycémique doit toujours être évité et, en général, il vaut mieux en limiter les apports pour le bien-être de l’organisme.

Pas de contre-indications en revanche pour les aliments contenant de bonnes doses d’antioxydants. Parmi ceux-ci figurent certaines variétés de fruits, comme les fraises et les agrumes, et les fruits secs qui aident l’organisme à se défendre contre les radicaux libres. Une petite dose de chocolat est également autorisée, tant qu’il fait noir. Cet aliment, en fait, aide à créer des effets bénéfiques pour le corps.

Un bon approvisionnement en eau est également essentiel. Ceux qui courent doivent absolument éviter la déshydratation. Les experts recommandent une consommation quotidienne d’eau allant d’un minimum d’un litre et demi à un maximum de trois litres par jour. La proportion varie en fonction de l’intensité de l’entraînement.

Que manger en s’entraînant tôt le matin

Qui préfère aller courir tôt le matin doit suivre un régime et des suggestions spécifiques. Tout dépend, bien sûr, de l’intensité de la course et du temps disponible avant de commencer l’entraînement. Une règle fondamentale est de dîner la veille en associant, comme déjà décrit plus haut, glucides, protéines et bons gras.

Ceux qui ont peu de temps peuvent opter pour une boisson comme du thé, du jus ou du café. Dans ce cas, cependant, l’entraînement doit avoir une intensité réduite. En revanche, ceux qui doivent faire face à un entraînement très intense peuvent choisir de boire un smoothie compris entre deux cent et quatre cents calories, associant un jus de fruit frais et des compléments spécifiques pour la course à pied.

Il faut éviter, donc, un grand repas ce qui entraînerait des difficultés digestives pendant la performance.

Aliments à manger si vous courez l’après-midi

Ceux qui doivent s’entraîner l’après-midi doivent suivre d’autres petites règles. Le conseil principal est de prendre, quelques heures avant la représentation, un petite collation légère comme, par exemple, une banane qui contribue également à un apport sain en potassium qui aide à prévenir les crampes musculaires et les blessures. Alternativement, vous pouvez opter pour aliments spécifiques pour les coureurs comme les fameuses barres énergétiques ou un yaourt grec classique associé aux bonnes graisses des fruits secs. Ces petits repas vous permettront d’avoir la bonne dose d’énergie pour affronter l’entraînement de manière optimale.

En général, lealimentation avant une séance d’entraînement il doit contenir tous les nutriments nécessaires à l’organisme pour faire face à l’effort physique. La récupération après la course est également fondamentale, ce qui affecte la qualité de l’entraînement du lendemain.

Vous pourriez aussi être intéressé par:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *