Les champignons, légumes sans chlorophylle souvent utilisés pour réaliser des accompagnements et des entrées, sont un aliment minceur car ils contiennent des sels minéraux et des fibres dégonflantes.

Les champignons ont des propriétés amincissantes car : ils contiennent peu de calories (de 20 kcal, pour 100 g de champignons cultivés, à 26 kcal pour 100 g de cèpes) ; ce sont des diurétiques, car riches en eau et en potassium qui facilitent l’élimination de la stagnation et le drainage des toxines ; année un index glycémique réduit; ils sont légèrement laxatifs, favorisant le péristaltisme intestinal, grâce à la présence de fibres et d’eau ; ils ont un bon pouvoir rassasiant, dû à la présence de fibres (2,3 g – 2,5 g pour 100 g) et de protéines (4 g dans 100 g de produit).

Lors de leur préparation, cependant, il est nécessaire d’éviter l’insertion d’huile, de beurre ou de margarine, de cubes et de sauces à base de viande, qui endommagent au contraire la ligne. La consommation de champignons est également déconseillée aux personnes souffrant de troubles digestifs ; en fait, ils contiennent une substance appelée mycosine qui est difficile à assimiler pour les personnes souffrant de goutte, de calculs rénaux et de maladies circulatoires.

Les champignons doivent également être : frais ; équipé de grandes et fermes chapelles ; ils ne doivent pas être excessivement mouillés ou cassés ; ils doivent dégager une odeur de bois. Ils doivent également être cuits immédiatement après l’achat, car ils se détériorent facilement. Il est indispensable d’éviter les préparations riches en matières grasses, en dégustant les champignons crus en salade, grillés, en compote ou au four.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *