Il ne faut que 5 minutes et un congélateur pour préparer ces gelées de baies qui sont proposées aux enfants par le WCRF britannique. Tellement simples et bons que les jeunes cuisiniers peuvent même les préparer eux-mêmes (et les variations possibles sont infinies…)

Conçu pour les enfants mais parfait pour nous rafraîchir aussi les adultes (nous nous soucions de bien manger et de ne pas grossir). De plus, ils constituent une petite partie des fruits, puisque ceux de la forêt, même congelés, conservent l’essentiel de leurs propriétés nutritionnelles et antioxydantes. Ce n’est pas un hasard si ces collations estivales simples et délicieuses font partie du programme Eat Move Learn promu par le World Cancer Research Fund, qui aide les enfants à manger sainement et à rester actifs. A tel point que dans le texte original que vous pouvez retrouver ici, les jeunes cuisiniers sont également invités à les préparer eux-mêmes.

Crème glacée avec un bâton avec des baies

Temps de préparation : 5 minutes, plus 6 heures pour la congélation

Pour 4 pièces

1 banane mûre de taille moyenne, 80 g de myrtilles, 80 g de framboises, 2 cuillères à soupe de yaourt nature (ou même de yaourt végétal si vous préférez)

  1. Couper la banane en tranches régulières, puis en disposer la moitié dans 2 bols. Dans l’un versez les myrtilles et dans l’autre les framboises. Faites-le si vous préférez avoir deux saveurs, ou vous pouvez également mélanger les fruits et préparer 4 glaces identiques.
  2. Écraser les fruits à l’aide d’une fourchette ou utilisez un presse purée si vous préférez un résultat plus homogène. Mélangez ensuite une cuillère à soupe de yaourt dans chaque bol.
  3. Distribuer le mélange de myrtilles dans 2 petits moules à sucettes glacées et faire de même avec celui aux framboises. Conservez-les au congélateur pendant au moins 6 heures ou jusqu’à ce que vous vouliez les servir.
  4. Laisser glaces à température ambiante pendant quelques minutes pour qu’elles ramollissent légèrement, avant de les démouler. Profitez-en immédiatement.

Crédits photo : Fonds mondial de recherche contre le cancer





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *