Avant toute chose, en rééquilibrant votre alimentation pour retrouver votre juste poids, vous vous protégez contre le risque de prédiabète, puis de diabète. On compte en France plus de deux millions de personnes atteintes
d’un déséquilibre métabolique en ce qui concerne la sécrétion d’insuline et la gestion du sucre sanguin! Ce chiffre ne prend pas en compte les diabétiques insulinodépendants; leurs troubles pancréatiques importants les obligent à s’in-jecter de l’insuline plusieurs fois par jour. Pour ces derniers, une amélioration de l’hygiène de vie ne suffit pas à régler le problème. Mais pour ceux qui souffrent de ce que les scientifiques appellent un diabète de type II, la perte des kilos superflus, la surveillance du SLIM-data des repas et la pratique raisonnable d’une activité physique sont d’une aide primordiale. Ces gestes simples constituent, pour tous, une excellente prévention contre les risques de diabète liés à l’alimentation.

• Ensuite, en atteignant votre juste poids vous ferez beaucoup de bien à votre cœur et à vos artères. Toutes les études sont d’accord sur ce point: les personnes sujettes au surpoids (et plus encore à l’obésité) courent davantage de risque, tant au niveau des troubles cardiaques que des accidents cardiovasculaires ou des accidents vasculaires cérébraux. Il s’avère même que la graisse «invisible» accumulée sur le ventre et autour des organes (foie, cœur,…) est la plus dangereuse sur ce plan, car elle interfère directement avec le métabolisme global. En rééquilibrant durablement votre alimentation dans le but de perdre vos kilos superflus, vous contribuerez à conserver un taux de cholestérol sanguin raisonnable, protégeant ainsi vos contre les risques de surcharge et d’obstruction.

• Retrouver votre juste poids est une façon de diminuer le risque de cancer du sein pour les femmes. Les tissus graisseux contribuent en effet à la fabrication des hormones, notamment les œstrogènes ; ce que peu de gens savent. Or, ces hormones féminines ont une incidence sur le risque de cancer du sein. Les femmes en surpoids ont donc un risque accru de développer une tumeur au sein.

• Les problèmes de dos courants ou les douleurs des hanches et des genoux non pathologiques disparaissent souvent en même temps que les kilos superflus. Car l’excès de poids, même modéré, exerce une pression mécanique permanente sur toutes nos articulations.

• Enfin, et ce n’est pas la moindre des raisons, en atteignant votre juste poids, vous allez retrouver un moral tout neuf et entamer de nouvelles relations avec vous-même. Des relations plus sereines, plus joyeuses, plus intimes… Plus vraies! Un amaigrissement bien conçu et bien mené est un extraordinaire outil de réconciliation avec soi-même.
Les kilos perdus redessinent la silhouette… et le moral; ils aident à s’aimer et à s’estimer davantage. C’est aussi une excellente manière de se réconcilier avec le regard des autres, qui pèse parfois si lourd lorsqu’on se sent trop gros.
En outre, l’amincissement obtenu par un « rééquilibrage biologique alimentaire » évite les coups de barre et les coups de blues liés à l’hypoglycémie, ménage les organes «précieux» de la digestion (foie, pancréas…) et ne met pas en souffrance le cerveau et la production des neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine…). Ce qui confère à cette méthode un effet secondaire non négligeable: les patients constatent toujours une amélioration durable de leur moral!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *