Le régime méditerranéen est connu dans le monde entier comme le type de régime typiquement italien, riche en pâtes, pain et fruits, qui combine l’aspect santé avec le plaisir des plaisirs de la bonne nourriture – surtout pour ceux qui aiment les entrées. Pour les adeptes de ce régime, en effet, les glucides doivent jouer un rôle important dans une alimentation équilibrée.

Le principe sur lequel il repose est que ce ne sont pas les pâtes, mais son condiment, qui fait grossir, et que donc les nombreux condiments végétaux et le faible taux de graisses (et lorsqu’ils sont utilisés, les plus sains comme huile d’olive) typique du régime méditerranéen permettent une alimentation équilibrée, minceur, saine et agréable. La tradition suggère un grand nombre d’assaisonnements végétaux, sains et savoureux possibles :

– ail et piment
– aubergine, tomate, ail et basilic
– tomate et ricotta
– tomates cerises crues et basilic
– artichauts, ail et persil
– champignons, tomate, oignon, persil et piment

… et plein d’autres!

Un autre élément typique de la cuisine méditerranéenne, obtenu en combinant de la viande ou du fromage avec des pâtes, est celui des plats uniques ; et celles-ci sont flanquées des nombreuses soupes et soupes de la tradition italienne, qui apaisent la faim en apportant peu de calories et sont donc idéales dans les régimes minceur – éventuellement complétées par des pâtes, du riz ou des légumineuses pour un plat plus complet. En revanche, le régime méditerranéen comprend très peu de sucreries – réservées uniquement aux jours fériés et aux dimanches – ce qui contribue à le rendre sain et minceur.

Comme dans toute alimentation équilibrée, même dans le régime méditerranéen, la perte de poids est liée aux calories quotidiennes, et les résultats sont durables, pas miraculeux.
Quelques faits sur l’aspect calorique peuvent être utiles :

Les pâtes contiennent 360 calories par hectogramme, la portion idéale est donc d’environ 70 g ; une soupe de légumes composée de pommes de terre et de légumineuses (mais pas de pâtes ni de riz) atteint environ 150 calories par portion ; une soupe de légumes encore plus simple, sans légumineuses, sans pâtes ni riz, est finalement d’environ 50 à 100 calories par portion – résolument diététique !

La composition particulière du régime méditerranéen, pour des plats simples équilibrés, exclut les collations en dehors des trois repas traditionnels ; on pense qu’un intervalle d’environ six heures entre ces repas complets et équilibrés est la meilleure mesure pour se sentir en forme. La journée est donc divisée entre le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner : les collations en milieu de matinée étant exclues, il est essentiel de ne pas commettre l’erreur de sauter le petit-déjeuner, car les autres repas seraient trop affamés, et il serait très difficile d’éviter d’en faire trop ça. .

Vous pourriez aussi être intéressé par:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *