Pour les personnes au régime, les sucreries ne sont pas forcément à éviter ; il est important de connaître leur contenu et de savoir modérer les doses, afin de pouvoir satisfaire le désir de sucreries, en préparant des recettes qui prévoient leur utilisation sans problème.

Analysons quelques-uns des principaux « ennemis » de la perte de poids.

Calories chocolat

Le chocolat ne fait absolument pas grossir ; au contraire, il peut être un excellent allié de l’alimentation grâce à sa teneur en magnésium et en théobromine, qui aident l’organisme à produire de la sérétonine et à apaiser la faim nerveuse typique des périodes précédant le régime amaigrissant. Le conseil des nutritionnistes est de ne pas s’en priver, de le consommer avec modération et de choisir de préférence du chocolat noir et de bonne qualité.

Substituts de sucre

Au lieu du sucre, lors d’un régime, il est conseillé de sucrer avec du miel ou du fructose, car vous pouvez en utiliser moins, économisant ainsi des calories. Cependant, il est bon de ne pas dépasser pour éviter une augmentation excessive des triglycérides.

Valeur énergétique du beurre

Le beurre est un aliment très énergétique, il contient des minéraux, des vitamines et est composé de graisses. Son apport calorique est inférieur à celui des huiles : 752 kcal pour 100 g de beurre, contre 880 kcal pour 100 g d’huiles. Comme toutes les graisses animales, cependant, elle a une teneur élevée en cholestérol qui, une fois ingérée, contribue à augmenter non seulement le mauvais, mais aussi le bon cholestérol. Pour éviter ce phénomène, il est en effet conseillé d’utiliser des margarines à base de graisses hydrogénées qui, bien que exemptes de cholestérol, stimulent le foie à produire le mauvais.

Vous pourriez aussi être intéressé par:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *